« Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne-toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique. »

Albert Einstein

LA PRATIQUE DU MAGNÉTISME : pour nettoyer et harmoniser les corps physiques et énergétiques

Bien qu’invisible, l’énergie est présente dans tout l’univers sous forme de vibrations. Qu’on l’appelle « Qi » en Chine ou « Prana » en Inde, l’Energie, source de toute vie, donne forme (informe), c’est-à-dire qu’elle préexiste au monde physique. L’énergie est donc inséparable de la matière : c’est le principe quantique des ondes (énergie) se convertissant en particules (matière) et vice-versa.

Cette intelligence universelle, qui harmonise et maintient les équilibres, est interactive. Nous pouvons communiquer avec elle grâce à la force de notre intention, la fameuse loi de l’attraction selon laquelle nous créons nous-mêmes notre réalité via les ondes électromagnétiques que nous émettons. Nos pensées, qui se traduisent en fréquences cérébrales, entrent en effet en résonance avec des champs d’information que nous attirons à nous (consciemment ou non).

Nous captons les ondes vibratoires qui nous entourent par l’entremise de nos centres énergétiques, les chakras, fonctionnant comme des vortex émetteurs-récepteurs. On en dénombre sept principaux logés le long de la colonne vertébral. Ces chakras sont reliés aux différents corps qu’ils régulent : le corps physique et les corps subtils ou énergétiques. Ils jouent un rôle d’interface entre notre organisme et l’environnement (gestion des flux et des échanges).

L’énergie vitale est censée circuler à travers nous. C’est pourquoi le magnétisme vise principalement à fluidifier l’énergie dans les zones obstruées. Ces blocages proviennent de facteurs divers : le stress, des pensées négatives, un traumatisme physique ou émotionnel, une alimentation inadéquate, un mode de vie sédentaire, la prise de substances toxiques, des difficultés à accepter la perte et tous les changements inhérents à la vie humaine…

En se densifiant dans le corps physique, les énergies bloquées peuvent créer toutes sortes de perturbations et conduire à la manifestation de symptômes. Pour prendre l’image de la tuyauterie, si vos canalisations se bouchent, une odeur désagréable se fera rapidement sentir et c’est cela qui vous alertera. La maladie devrait ainsi être considérée comme un signal indiquant un problème à régler. Apprendre à écouter les messages de son corps est donc un premier pas vers le rétablissement de l’équilibre.

Si l’esprit a le pouvoir d’influencer le corps, la guérison dépend donc grandement de la volonté de la personne à faire un travail sur elle-même pour améliorer sa santé, son bien-être et sa qualité de vie. Il importe de savoir qu’on continue d’alimenter sa souffrance, en créant plus de déséquilibres et de blocages, dès lors que l’on refuse ce qui nous arrive (schéma d’aversion) ou que l’on désire ce que l’on n’a pas (schéma d’avidité). Une des clés de la libération est d’accueillir ce qui est pour être heureux, en paix, en harmonie, et vibrer au diapason avec la vie qui nous veut toujours du bien (même si ses plans nous échappent !).

En me connectant aux énergies cosmiques et telluriques, je deviens canal pour diriger ces énergies naturelles vers le destinataire du soin. L’intelligence de l’univers œuvre au service du vivant, elle sait exactement où aller et ce qui est juste pour chacun. Le magnétisme se pratique donc aussi bien à distance qu’en présence.

Voici une liste non exhaustive des domaines d’application :

  • Nettoyage et rechargement énergétique
  • Fatigue chronique, insomnie, terreurs nocturnes
  • Brûlures
  • Maladies de peau (eczéma, psoriasis, zona, herpès, acné, verrues, mycoses, démangeaisons…)
  • Douleurs articulaires et musculaires (arthrose, arthrite, rhumatisme, sciatique, lumbago, tendinite, torticolis…)
  • Douleurs digestives (maux d’estomac, ballonnements, colites…)
  • Douleurs menstruelles, endométriose
  • Problèmes génitaux et/ou urinaires (cystite, ménopause, infertilité, prostate…)
  • Troubles ORL et respiratoires (sinusite, otite, angine, toux, asthme, bronchite…)
  • Maux de tête, migraines, vertiges, acouphènes
  • Stress, angoisse, dépression, chocs émotionnels
  • Troubles alimentaires, addictions
  • Accompagnement des radiothérapies, chimiothérapies et traitements lourds
  • Etc.